Master El Karoui

Introduction

Le master El Karoui est enseigné à Paris et porté par plusieurs institutions (Polytechniques et Sorbonne Université) et est en collaboration avec l'ESSEC. Pour obtenir ce master, il faut rallonger la durée de ses études d’un an après la sortie de l’Ensimag.


Ce master s’adresse aux étudiants qui envisagent de faire une carrière en tant que Quant dans le milieu de la finance ou de l’assurance.


C’est un des masters les plus reconnus en France comme à l’international dans son domaine et bien que plusieurs cours semblent se rapprocher de ceux dispensés par l’Ensimag, il s’avère qu’il y a une grande différence entre les deux.


Vous pourrez trouver des détails directement sur la page du master que l’on peut trouver facilement sur internet: https://finance.math.upmc.fr/.


Nous avons contacté 3 alumni de l'Ensimag poursuivant ou ayant poursuivi ce master. Le contenu de cet article est ainsi un résumé des différentes réponses que l'on a pu recevoir.


L’enseignement

Quels sont les cours que l’on retrouve au master et à l’Ensimag ?

Il faut commencer par dire que le master se décompose en 2 semestres bien différents l’un de l’autre. Le premier est un tronc commun très axé sur la théorie, dans lequel un grand nombre de notions sont abordées dans le détail, quand lors du second, les élèves sont amenés à faire plus de pratique et à choisir des enseignements plus spécifiques.


C’est donc surtout lors du premier semestre qu’il faut distinguer les cours déjà traités à l’Ensimag. En effet, beaucoup de cours se ressemblent. On retrouve de la théorie financière, des calculs stochastiques, des cours portant sur les produits dérivés, les méthodes de Monte-Carlo ou encore des probabilités numériques.


Cependant, les étudiants insistent sur le fait que l’on entre beaucoup plus dans le détail et dans la théorie pour l’ensemble de ces matières. Quand lors de nos années à l’Ensimag, on apprend à la fois l’informatique et les mathématiques, ce master est presque uniquement axé sur la partie théorique mathématique de la finance. Ainsi, les cours de finance sont moins précis qu’à l’Ensimag mais la théorie mathématique est poussée bien plus loin. Le but de cette année est de comprendre en profondeur le fonctionnement et les modèles mathématiques utilisés quotidiennement en finance.



Et les autres cours ?

Comme mentionné précédemment, la spécificité de ce master réside dans le côté très théorique du premier semestre notamment.


Il est donc possible de découvrir des matières qui ne sont pas présentes à l’Ensimag. Parmi lesquelles se trouvent le Trading Haute-Fréquence, qui peut être vu comme une version améliorée du cours de Microstructures, et la volatilité stochastique.


Cependant on revient sur le fait que beaucoup de cours sont nouveaux du fait que l’on a pas le temps de pousser les notions jusqu’au bout à l’Ensimag. Prenons l’exemple des cours de volatilité, à l’Ensimag lors des projets on reste sur une volatilité un peu simplifiée et on n’aborde pas forcément la volatilité locale ou stochastique.


Si l’on se focalise sur le second semestre. Le master se divise en deux sections, l’une permettant de s’orienter vers du trading haute-fréquence, l’autre se dirigeant vers du pricing et des produits dérivés.


Lors de ce semestre, seulement 4 cours sont obligatoires, les autres étant en option. C’est durant cette période que l’on effectue des projets pratiques en C++, Java ou autre. Les étudiants sont aussi amenés à en apprendre plus sur la culture financière, les cours étant bien différents les uns des autres et cette fois-ci plus axé sur la côté financier que mathématique.


En discutant avec l’ensemble des personnes interrogées, il ressort que le premier semestre est très intense, c’est celui qui fait que l’on réussi ou non son année tandis que le deuxième est moins difficile mais tout aussi intéressant.


Pour conclure sur les cours, les enseignants présents à ce master sont des pointures dans leur domaine. Par exemple, le Quant of the Year est le professeur de finance haute-fréquence.



Quelle est l'ambiance? Qu'est-ce qu'il y a de nouveau?

Pour ce qui est de l’ambiance, plusieurs avis différents ont été apportés. Certains trouvent que l’esprit de compétition se ressent, du fait que tous les élèves cherchent des stages très proches les uns des autres et qu’il faut être le mieux préparé possible pour les entretiens. D’autres ont un avis bien différent puisque les élèves s’aident, se partagent les cours, du moins une partie des élèves.


En étudiant à ce master on se rend notamment compte qu’il faut énormément se préparer aux entretiens. Tous les élèves possèdent des documents de préparation pour les entretiens de Quant spécifiques aux différents postes ou aux différentes entreprises du secteur. Rien n’est laissé au hasard.


Comment fonctionne le réseau alumni?

En étant étudiant au M2 probabilité et finance, on a accès pendant un an à la liste des élèves ayant précédemment effectué ce master. Cette liste contient notamment les postes de chacun et le poste occupé actuellement.


Cette base de données est très utile mais le réseau ne s’arrête pas à une liste. En effet, les diplômés du master sont présents dans toutes les grandes entreprises où travaillent des quants. Ainsi, lorsqu’une offre de stage voit le jour, elle est transmise par les alumnis directement à l’administration et donc aux étudiants de l’école, parfois même avant qu’elle ne soit rendue publique.



Ce qu'il faut savoir avant de faire ce master

Pourquoi as-tu choisi ce master?

La raison principale est simple, vouloir devenir Quantitative Researcher et non Quantitative developer. Lorsqu’en sortant de l’Ensimag il est facile de devenir quant dev, il est bien plus compliqué de devenir quant en recherche du fait que les compétences mathématiques sont moins bonnes que celle d’un élève possédant un master.


C’est également la renommé du diplôme et le réseau alumni, qui a été détaillé précédemment, qui donnent envie aux élèves de tenter l’expérience.


Quels sont les prérequis?

Il n’y a pas vraiment de prérequis étant donné que certains élèves n’ont parfois jamais fait de cours de finance avant ça.


Il faut tout de même pouvoir être accepté car le nombre de places est limité. Pour candidater, toutes les informations sont présentes sur le site du master. A savoir que les inscriptions sont généralement ouvertes au printemps et que plus l’on postule tôt mieux c’est. De plus, il faut faire une lettre de motivation, obtenir deux lettres de recommandation et avoir de bons résultats.



Remerciements

Merci à Ismaïl Lijai, Habakuk Djiké et Amine Zarbi d’avoir accepté de répondre à nos questions afin de mieux connaître ce master.




Valentin Rousseau